Le ciné-poussette

Le ciné-poussette du Babibar, c’est un documentaire par mois (débat inclus), le dimanche à 11h… pour les grands ! (accueil à 10h30).

Naissance, parentalité, éducation, environnement, transition, justice sociale… Des thèmes et des œuvres sans tabous ou concessions pour nous (r)accrocher à l’avenir et cultiver ensemble visions et actions positives.

Les projections sont précédées de quelques minutes de dessins animés pour nos enfants (ils pourront ensuite jouer, lire ou bricoler dans la babisphère, contiguë et ouverte sur l’espace de projection), et généralement suivies d’une rencontre ou d’un temps d’échange.

Chacun est le bienvenu, a fortiori avec un bébé dans les bras : tolérance absolue aux pleurs et besoins du tout-petit. Volume sonore mesuré, pénombre relative, équipement adapté, bienveillance garantie 🙂

  • Le programme de l’ensemble de la journée :  les dimanches en familles.
  • entrée des dimanches en famille : 1€/personne
  • Réservation obligatoire  : https://forms.gle/FrHjHaZrHJZPvzTx9
    (places limitées)

    Tisane et thé gratuits, en libre service. Bar ouvert.
    Petite restauration bio et maison (soupe, gaufres…), en vente après la projection.

Ce 24/04 : « Notre créativité oubliée »


Un documentaire sur le potentiel créatif de chacun, souvent mutilé par la société en général et le système éducatif en particulier.
Faut-il un don pour créer ? Quel enfant n’a pas dessiné ou chanté ? Quel adulte ose encore le faire ? Pourquoi ?
Ce film parle des capacités de création que nous possédons tous et qui sont le plus souvent oubliées dans notre éducation. Lors des cours de dessins qu’il donne, Christophe Delvallé nous indique que la phrase qu’il entend le plus est : « Je suis nul, je n’y arriverai pas ! ». Albert Jacquard nous rappelle les fantastiques possibilités de notre cerveau avec ses milliards de connexions. La neurobiologiste Catherine Vidal nous explique la plasticité de notre cerveau qui se façonne en fonction de notre vécu. Nous partageons les avis de différents artistes et amateurs qui parlent de leurs parcours et démarches. Le spécialiste en psychologie cognitive Pierre Arthapignet nous éclaire sur la nature des freins limitant notre créativité et nous incite à les lever. Le psychosociologue Jacques Salomé nous dit que l’éducation créative est l’un des antidotes les plus puissants à la violence. L’école de demain devra transmettre du savoir être, du savoir devenir et du savoir créer : nous découvrons à Pau une école où le développement de la créativité est mise au cœur de l’enseignement pour l’épanouissement de chaque enfant…

 
 

Notre créativité oubliée ! Les surprises de nos possibilités" avec Jacques  Salomé et Catherine Vidal - Parents du 21ème siècle

En partenariat avec l’Ecran des Possibles